Attractivité et rentabilité de la franchise

Au moment de la mise en place du réseau, le franchiseur doit structurer son système de franchise afin d'assurer la pérennité de son projet.

Deux préoccupations économiques sont fondamentales : d'abord la rentabilité des capitaux investis par son entreprise et par ses franchisés, puis l'attractivité équilibrée entre la vente de la franchise et la gestion d'un réseau qui doit assurer la rentabilité des franchisés. Ceci assurera un véritable partenariat en franchise et sera la source d'une prospérité partagée.

On repère généralement 8 paramètres financiers permettant d'établir à la fois l'attractivité et la rentabilité.

Les résultats du pilote fournissent d'abord les bases crédibles du concept de franchise : chiffre d'affaires sur 3 ans, montant des investissements, excédent brut d'exploitation.

La détermination des 3 redevances de la franchise ne doit pas se faire à l'aveuglette mais à partir d'une part des résultats réels du pilote et d'autre part d'une prévision budgétaire des dépenses de fonctionnement. Ces 3 coûts peuvent être majorés d'une faible marge dans la mesure où la Redevance Initiale Forfaitaire (RIF) ne dépasse pas 50 % du résultat courant.

Un autre paramètre à prendre en compte est appelé le ROI (retour sur investissements). La création d'un concept et son développement en franchise implique des investissements que le franchiseur entend récupérer sur les recette dégagées par le réseau. Puis il faut calculer le ROE (retour sur le capital nominal).

Ensuite vous trouvez 3 EBE (excédent brut d'exploitation) : celui du développement du réseau qui est la marge entre les RIF et les coûts directs du développement du réseau ; l'EBE du service d'animation - marketing - communication, il s'agit ici de la marge réalisée entre la somme des redevances du réseau et les coûts directs des services proposés ; l'EBE du service logistique est une marge de grossiste, qui doit être transparente et limitée contractuellement.

Enfin l'EBE du franchiseur est la somme des 3 EBE précités, diminuée des frais généraux de gestion et de management du réseau. Son importance n'assure la pérennité du réseau que si tous les franchisés s'enrichissent aussi.

Ces 8 paramètres financiers sont complexes mais permettent d'établir une relation sécurisée entre franchiseur et franchisés, grâce aussi à la rentabilité garantie aux franchisés.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Multi-franchise ou Pluri-franchise, comment faire le bon choix ?

par HK - 14 jours

Le modèle de la franchise offre des opportunités de développement quasi infinies. Iil vous est possible de nouer un nouveau partenariat avec votre premier franchiseur et de devenir ainsi multi-franchisé de l’enseigne. Vous pourrez également faire ...

Le recrutement des franchisés se fait trop souvent à l'intuition

par jm/js - un mois

Le candidat idéal doit avoir tant de qualités que finalement le critère de différenciation sera lié à la relation qui s'établit entre franchiseur et franchisé. Évidemment un bon franchiseur a déterminé un profil type pour le recrutement des franch...

Histoire de la franchise : les bonnes idées mettent parfois du temps à s'imposer…

par DD/JS - un mois

Le mot franchise nous vient du moyen-âge. Des seigneurs accordaient à certaines villes ou professions des libertés ou des privilèges sur un territoire délimité mais le sens actuel en est assez loin.

Informations clés

  • Crée le: 16/12/08 01:00

Les franchises qui recrutent