Jean Samper

Franchise conseil developpement recrutement

Activité(s) : Conseil et accompagnement en franchise

Comment se décider pour une Franchise ?

Après avoir fait une sélection de secteurs d'activité en fonction de vos aptitudes, de votre vie personnelle, faites le tour des réseaux... Pour bien connaître les réseaux, l'idéal est de rencontrer les hommes qui le dirigent, la concurrence et aussi, en temps voulu, les franchisés, sans se limiter nécessairement à ceux dont le franchiseur a donné les coordonnées mais ne vous attendez pas à ce que tout le monde se confie à vous sans bien vous connaître.

Le présent article est publié dans 3 pays où la loi a rendu obligatoire un document d'information précontractuel, la France, la Belgique et la Tunisie. Au Maroc et en Algérie un tel document n'est pas obligatoire mais où nous conseillons néanmoins d'en faire un. Il serait d'ailleurs bon que les lois locales le rendent obligatoire.

Bien étudier le Document d'information précontractuel

Dans un délai qui peut varier d'un pays à l'autre (20 jours en France), avant toute signature de contrat, le franchiseur doit vous adresser un document d'information précontractuel (le fameux DIP, le Document d'Information Précontractuel). C'est une source d'information majeure. Il est important de le regarder à la loupe, et au besoin de vous le faire expliquer par le franchiseur. La plupart des litiges liés à la franchise provenaient d'un défaut d'information avant l'instauration de cette obligation légale.

La loi liste les informations que ce document doit contenir. Il s'agit de renseignements sur la tête de réseau : extraits du bilan, liste de contrats signés et résiliés, etc. Il apporte aussi les informations sur l'état national et local du marché. Ce qui ne dispense pas d'effectuer sa propre étude de marché. En annexe, il doit reprendre le contrat de franchise. Voir les liens en bas d'articles pour le détail.

A vous de bien vérifier les éléments importants. Voyez entre autres les clauses d'approvisionnement et les conditions de renouvellement ou de séparation. Par exemple : faut-il payer à nouveau un droit d'entrée en cas de renouvellement ? Peut-on continuer seul la même activité en cas de séparation ? N'hésitez pas à essayer de négocier certains points (Même si ce n'est pas toujours possible pour ne pas déséquilibrer les relations au sein du réseau ou le fragiliser. Qui ne tente rien n'a rien) et à demander l'aide d'un conseil juridique. Pour les droits d'entrée, il doit être évalué en fonction de la notoriété de l'enseigne et des services proposés, en terme d'emplacement, de formation, d'aide aux démarches de création, de publicité à l'ouverture... Le droit d'entrée varie le plus souvent de 5 000 à 30 000 euros. 

Quant à la redevance, elle se situe entre 1 % et 10 % du chiffre d'affaires suivant les métiers. Vérifiez qu'elle rémunère de véritables contreparties : communication, animation du réseau, outils de marketing, centrale d'achat... Elle doit être cohérente avec la concurrence et le prévisionnel que vous réaliserez avec l'aide du franchiseur. Vérifiez bien tous les éléments avant de signer, prenez conseil pour conforter votre choix.

En conclusion, ne vous contentez pas de recevoir un DIP, lisez-le et notez tout ce qui n'est pas clair pour vous. Vous poserez ainsi les bonnes questions à vos conseils, au franchiseur et à ses franchisés.

Dominique Deslandes et Jean Samper

Pour en savoir plus, la rédaction vous invite à lire notre fiche pratique sur :
La Loi Doubin en franchise : Définition, objectif et DIP !

Les derniers articles Jean Samper

La franchise, c'est aussi une histoire.

par js - un mois

C'est Pingouin, une marque de la Lainière de Roubaix appartenant au groupe Prouvost, qui vers 1926-1929 a élaboré un nouveau type de collaboration avec ses clients en France puis en Europe. Il s'agissait de mettre en place un nouveau canal de dist...

Les questions pour choisir une franchise

par JS/ST - un mois

Vous êtes candidat à la franchise ? Parce que les franchiseurs n'auront parfois pas beaucoup de temps à vous consacrer, voici donc les questions à leur poser. Elles vous permettront d'être efficaces et d'aller à l'essentiel.

Ouvrir une franchise après 60 ans n'est pas exceptionnel !

par Jean Samper - 3 mois

après le cap de la soixantaine ou plus rarement de la cinquantaine. Vous cherchez « à ne pas vous tromper » car vous souhaitez à la fois préparer votre retraite tout en conservant une rémunération et un mode de vie conformes à vos attentes. Le fra...

Informations clés

  • Crée le: 30/04/18 08:14

Les franchises qui recrutent