Est-ce qu'une franchise coûte cher ?

Évidemment le créateur d'entreprise "compte ses sous" et il peut lui sembler que la franchise soit une formule qui engage des montants très importants, pourtant le retour sur investissement s'avère plus rapide.
En fait si vous créez une entreprise en franchise vous pouvez démarrer plus vite et de plus vous limitez sérieusement le risque d'échec. En effet en intégrant un réseau de franchise vous vous assurez  de l'accompagnement du franchiseur. En amont du projet il vous prodiguera ses conseils, vous permettra de vérifier le réalisme de votre business plan, vous aidera pour la recherche d'un local de qualité, vous donnera tous les conseils pour la mise en place de votre point de vente, etc... La franchise offre de ce point de vue des avantages importants...

D'abord la localisation du commerce

Comme pour toute activité même sans franchise le budget pour intégrer un réseau comprend d'abord le pas de porte. Evidemment si vous créez un commerce de détail cela coûte davantage que pour ouvrir une franchise de prestation de services à domicile. Quand le local est choisi, vous devez l'aménager, se greffent alors les frais d'agencement et le stock ce qui serait aussi le cas hors franchise.

Ensuite les droits d'entrée en franchise

Puis vous aurez à payer les droits d'entrée dans le réseau. Ces droits d'entrée sont finalement le seul poste spécifique à la franchise et correspondent à l'accès au réseau mais aussi aux frais que le franchiseur engage pour vous : la publicité, le soutien à l'ouverture, la formation au savoir-faire...


Ce droit d'entrée est extrêmement variable d'une enseigne à l'autre. A vous de vérifier sa justesse. Le mieux est de comparer le montant et les services dont vous pourrez bénéficier. Les réseaux ayant une plus longue existence sont souvent plus chers, ils sont aussi plus fiables... La diminution du risque se paie.

Egalement les redevances

Plus tard, une fois votre affaire créée, vous aurez à payer le second poste spécifique à la plupart des franchises :  les royalties ou redevances d'exploitation. C'est la rémunération des services prodigués tout au long de votre activité : les formations, l'animation du réseau, l'assistance à la gestion. Ne pas confondre avec la redevance publicitaire qui finance les campagnes tournées vers les clients mais celle-ci n'est pas toujours exigée par le réseau. Vous pourrez juger facilement de la qualité des services apportés par le franchiseur en interrogeant d'autres franchisés du réseau.
Les redevances sont elles-aussi très différentes d'un réseau à l'autre, à vous d'en faire l'analyse, actuellement elles varient en général de 5 % du chiffre d'affaires réalisé mais cela dépend du secteur d'activité et peut descendre à 1 % ou dépasser les 10 %. Si le soutien apporté est conséquent, cela représente finalement une assez faible participation car ce qui entrave la pérennité des petites entreprises est souvent lié à l'isolement du créateur.
En fait un franchisé acquiert plus facilement une clientèle si l'enseigne qu'il a choisie bénéficie déjà d'une bonne notoriété. Ceci lui permet d'atteindre rapidement le seuil de rentabilité, ce qui est loin d'être le cas lorsque vous créez votre propre marque.

La rédaction vous recommande cet article :
Se lancer en franchise : Combien ça coûte ?
Dominique Deslandes

Articles similaires

Les actions d’AC Franchise en faveur de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 5 jours

Présent en Tunisie depuis 2009, ac-franchise.com accompagne les nouveaux et futurs franchiseurs, les créateurs de réseaux et les futurs franchisés dans la réalisation de leur projet de franchise via des ateliers, des conférences et des journées de...

Les défis et les freins de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 6 jours

La franchise en Tunisie connaît un regain d’activité à travers, dans un premier temps, l’implantation de franchises étrangères. Avant 2009, il n’existait pas de régime juridique propre à la franchise. La promulgation de la loi n°2006-69 du 12 août...

Les franchises étrangères en Tunisie

par Dorsaf Maamer - 7 jours

En Tunisie tous les secteurs sont totalement libres pour les franchiseurs tunisiens. Quant aux franchiseurs étrangers 26 secteurs d'activité ne nécessitent pas de formalités d'autorisation. Pour les autres secteurs il faut demander une autoris...

Informations clés

  • Crée le: 12/04/13 02:00

Les franchises qui recrutent