Franchise, licence de marque, commission-affiliation et concession... Faites le tri !

En matière de commerce organisé, la franchise reste le système le plus complet et le plus clair sur le plan juridique. Il existe néanmoins d'autres formes de réseaux qui lui ressemblent étrangement mais qui réservent des réalités quelque peu différentes : licence de marque, concession, commission-affiliation. Petit tour d'horizon.

1 - La franchise

La franchise est un système de commercialisation de produits et de services qui est basé sur une collaboration étroite et continue entre des entreprises juridiquement et financièrement indépendantes : le franchiseur et les franchisés. Le contrat de franchise est nécessairement écrit et doit comporter impérativement trois éléments : une marque, une transmission de savoir-faire et une assistance. Le franchisé bénéficie ainsi d'un vrai accompagnement à la création et au développement de son activité.

2 - La licence de marque

La licence de marque est un système beaucoup plus léger et le plus simple que l'on retrouve principalement dans la distribution de produits. Dans ce cas, une enseigne accorde à un commerçant, le licencié, le droit d'utiliser sa marque ou un ensemble de signes de reconnaissance de la clientèle dont une architecture parfois spécifique. Et ce en échange de redevances et généralement d'un droit d'entrée. Le licencié ne bénéficie habituellement pas de services aussi développés que dans la franchise. Dans ce cas, le licencié ne peut ainsi pas s'attendre à un véritable accompagnement de la part de la tête de réseau.

3 - La concession

La concession est un mode de commerce indépendant organisé que l'on retrouve surtout dans la distribution automobile (même s'il est aussi présent dans les secteurs du mobilier, de l'habitat ou de l'ameublement par exemple). D'une manière générale, le concessionnaire ne bénéficie pas de services comparables à ceux d'un franchisé et en théorie il n'y a pas de transfert de savoir-faire ni d'assistance permanente forte. Dans ce cas particulier, la tête de réseau est dans l'obligation de fournir au commerçant, le concessionnaire, une exclusivité territoriale c'est également le contenu du contrat qui compte. Le but est clairement d'avoir un réseau de distribution, exclusif ou pas, pour écouler les produits sous la marque.


4 - La commission-affiliation

La commission-affiliation, très proche de la franchise, consiste pour une entreprise à placer les articles en dépôt-vente chez un commerçant que l'on nomme l'affilié ou le commissionnaire affilié. Elle est principalement utilisée dans le secteur du prêt-à-porter. Pour des produits équivalents, l'affilié est rémunéré par une commission un peu plus faible que la marge, afin de tenir compte de divers facteurs (coût des livraisons, démarque inconnue…). La commission-affiliation existe avec franchise ou sans, c'est à dire avec transfert de savoir faire et assistance ou sans. La commission affiliation est un système extrêmement souple notamment avantageux dans les produits de mode (vêtements, chaussures, accessoires) et beaucoup moins nécessaire pour les produits qui ne nécessitent pas de gros stocks en magasin.


Articles similaires

Les actions d’AC Franchise en faveur de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 2 jours

Présent en Tunisie depuis 2009, ac-franchise.com accompagne les nouveaux et futurs franchiseurs, les créateurs de réseaux et les futurs franchisés dans la réalisation de leur projet de franchise via des ateliers, des conférences et des journées de...

Dossier : La franchise en Tunisie : Etat des lieux, perspectives et freins !

par Julien Cadoret - un mois

La franchise, considérée comme une solution entrepreneuriale à fort potentiel de création de valeur, s'ouvre progressivement en Tunisie. La Tunisie est convaincue que la franchise est une chance et que celle ci offre d'importantes opportunités de ...

Franchise rentable, comment la repérer ?

par HK - un mois

Comment débusquer une franchise rentable ? D’abord en se référant au Document d’Information Précontractuel (DIP) que le franchiseur doit transmettre à son futur franchisé, 20 jours au moins avant la signature du contrat, conformément à la loi Doub...

Informations clés

  • Crée le: 06/03/13 01:00

Les franchises qui recrutent