Cabinet Zoubeir Mrabet

Avocat en franchise et Conseil marques Avocat entreprises et baux commerciaux

Activité(s) : Avocat conseil

LA FRANCHISE COMME SOLUTION AU CHOMAGE

La création d'entreprise est une piste à creuser lorsque l'on est en recherche d'emploi, elle permet effectivement de créer son propre emploi. Selon l'Insee, (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques en France) en 2010 près de la moitié des créateurs d'entreprise étaient alors sans emploi. Une tendance encore plus marquée pour le public féminin : 42% des hommes et 49% des femmes étaient sans activité professionnelle quand ils ont créé leur entreprise.

La Franchise comme modèle

La franchise est un métier à part entière : c'est un levier pour développer un réseau de magasins ou d'enseignes.
Le concept de la franchise a fait ses preuves un peu partout dans le monde. Au Canada, par exemple, 25% des biens et services sont gérés par des contrats de franchise.
Dans la franchise, le risque de faillite est très faible. A titre d'exemple 10% seulement des projets de franchise font faillite. Au Canada, la franchise a permis à beaucoup d'entreprises de sortir la tête de l'eau à la suite de la crise économique mondiale. C'est donc un excellent remède en période de crise économique.
En effet, en période de crise, on n'a pas droit à l'erreur. La franchise est un modèle d'affaire performant et attrayant. Ses avantages sont nombreux dont notamment :
• Une marque connue,
• Une exclusivité de produit,
• Une exclusivité d'implantation,
• Des produits ou services spécifiques,
• Un savoir-faire particulier,
• Une formation,
• Une assistance,
• Une publicité nationale,
• Des outils publicitaires (PLV, affiches...),
• Des recommandations commerciales,
• Des outils de gestion,
• Des conditions de prix,
• Un effet de masse,
• Des économies d'échelle,
• Un moyen de bien s'entourer...

La franchise est un investissement durable.

Elle développe des entreprises locales. Ainsi, un investisseur étranger hors cadre de franchise transfère ses bénéfices à son pays d'origine, par contre dans le cadre d'une franchise les bénéfices sont réalisés par des franchisés tunisiens et restent en Tunisie et peuvent être source d'autres projets ce qui est à même de renforcer l'économie du pays.
Aussi, c'est le franchiseur qui développe le concept, crée le réseau et a la lourde tache de gérer sa franchise. Son expérience et son réseau sont extrêmement importants pour la réussite de la franchise.

Créer son entreprise en franchise : des difficultés à éviter

Parmi les principaux écueils que peuvent rencontrer les entrepreneurs, on peut citer la complexité des formalités administratives, la recherche de financement et le fait d'être seul. Les autres difficultés qu'on peut avancer touchent essentiellement au recrutement, la recherche de local, la fixation des tarifs ou encore le démarchage des clients.
Une des solutions pour pallier ces difficultés est de rejoindre un réseau de franchise qui permet de bénéficier d'un concept, d'un savoir-faire, d'une notoriété et d'une assistance. Certains réseaux proposent même des aides au financement, au montage de dossier, à la recherche de local.
Ainsi, certaines enseignes aident leurs futurs franchisés à se constituer un capital de départ, à l'image de certaines enseignes françaises comme Casino Proximité, qui a créé son « parcours de confiance », un dispositif permettant d'exploiter un magasin en tant que gérant mandataire non salarié et d'accumuler des points qui lui permettent ensuite d'acheter un fonds de commerce exploitable en franchise. De même, La boite à Pizza ou La Boucherie créent des partenariats avec des banques afin d'aider les candidats à obtenir les financements nécessaires : grâce au soutien d'une enseigne qui marche, il est en effet plus facile de décrocher un prêt. 

Trouver le secteur d'activité propice.

La franchise touche presque à toutes les activités. Tous les secteurs économiques peuvent être rentables et franchisables. En Tunisie, les secteurs de l'habillement, la restauration, l'automobile, l'immobilier et les secteurs des services restent des valeurs sures pour réussir en franchise.
Mais avant de se lancer en franchise, mieux vaut bien se renseigner. La première clé de réussite est de bien choisir son enseigne. Dans ce cadre, il est conseillé d'opter pour un franchiseur doté d'une expérience d'au moins deux ans dans le domaine et possédant au moins deux unités pilotes.

Quels moyens adopter pour mieux favoriser la franchise et la création de l'emploi ?

La franchise doit bénéficier d'une assise financière non négligeable laquelle assise est confortée par l'importance du réseau et les moyens financiers dont il dispose. A ce titre, notons que la Tunisie compte à ce jour dans les 20 enseignes, alors que le Maroc par exemple compte plus de 400 enseignes avec plus de 5000 magasins et établissements franchisés. Il est grand temps que les franchises étrangères se lancent dans la franchise en Tunisie et pour cela il faut leur préparer un terrain adéquat et propice.
A notre avis, ce terrain favorable ne peut exister sans une loi spécifique à la franchise qui serait au dessus du contrat de franchise et prendrait en considération tous les éléments essentiels de la franchise et les intérêts réciproques des parties qui se trouvent parfois être des intérêts antimoniques. Une réglementation à trois articles et 2 textes d'application laissée au bon vouloir du pouvoir exécutif ne peut en aucun cas de figure constituer ce terrain favorable comme c'est le cas actuellement.
Il faudra aussi penser à mieux organiser la cadre de la franchise par l'organisation de débats sérieux, séminaires, tables rondes, colloques, formations de spécialistes en la matière, une cadre réglementaire efficient permettant uniquement aux personnes habilités à intervenir dans le domaine en tant qu'experts, etc…
Enfin, notons que le contrat de franchise protège beaucoup plus le franchiseur que le franchisé, et que même la pseudo réglementation de la franchise qui existe actuellement en Tunisie souffre de plusieurs problèmes et lacunes juridiques et d'une certaine défaillance technique qu'il faut penser à résoudre, surtout que cette réglementation a été mis en place au cours de l'ancien régime et surement pour consolider la main mise de certaines personnes au pouvoir sur ce domaine d'activité.
Zoubeir Mrabet 03/2013
Avocat
Note d'AC Franchise : Nous remercions Maître Zoubeir Mrabet de nous avoir livré son analyse personnelle.

Les derniers articles Cabinet Zoubeir Mrabet

Le contrat de franchise en Tunisie, 5 ans après la loi de 2009

par Mrabet Zoubeir - 12 mois

LE CONTRAT DE FRANCHISE : 5 ANS APRES LA PROMULGATION DE LA LOI N° 2009-69 DU 12 AOUT 2009, RELATIVE AU COMMERCE DE DISTRIBUTION QUEL AVENIR, QUELLES SOLUTIONS ? « Nous publions ci-dessous un article très complet et technique...

Critique et comparaison des lois tunisienne et française sur la franchise

par Sonia Tajouri - 6 ans

Dans le numéro d’Octobre 2010 de la revue tunisienne juridique INFOS JURIDIQUES, Zoubeir MRABET, avocat et expert en droit de la franchise apprécie de manière critique l’approche du législateur tunisien.Comme la Loi Doubin, la loi t...

Informations clés

  • Crée le: 30/03/13 01:00

Les franchises qui recrutent