La Franchise en Algérie : Un secteur appelé à se développer...

La Franchise amorce sa phase de lancement et commence à se développer. Depuis 2005, plusieurs franchiseurs internationaux se sont implantés en Algérie à l'instar de Célio, Quick, Speedy… et d'autres se préparent activement à faire leur rentrée. On recense déjà 17 réseaux de franchise avec pas moins de 40 magasins franchisés. Le premier réseau est de loin le français Yves Rocher qui compte 12 points de vente.

L'économie algérienne offre de nombreuses opportunités; Un marché de 36 millions de consommateurs potentiels dont le PIB/habitants a atteint 8000 USD. La proximité géographique et culturelle du marché algérien par rapport aux marchés occidentaux qui sont les plus importants marchés exportateur de franchise, favorise le développement et la réussite des concepts de franchise. En effet, le mode de consommation des algériens est très proche du modèle occidental qui est diffusé par les médias télévisés captés par la majorité des foyers algériens.

Les apports de la franchise pour l'économie algérienne sont nombreux.

 Les réseaux de franchise sont une vraie opportunité pour la modernisation et la professionnalisation du commerce en Algérie. Ils apportent un savoir-faire et une assistance techniques aux partenaires dans le but de garantir aux clients des services et des produits de qualité semblable à celles offertes dans les pays développés. De plus, La franchise pourrait être un rempart contre le commerce informel et la contrefaçon dans la mesure où elle permet une plus grande structuration et donc une plus grande transparence.
Par ailleurs, l'absence de législation régissant la franchise - celle-ci est assimilée à l'importation et la distribution exclusive de produits - et la prise de conscience des pouvoirs publics de l'intérêt de la franchise pour l'économie algérienne ont incité le ministère du commerce à charger une commission pour la préparation d'un texte législatif dont l'objectif est de codifier, organiser et régulariser l'activité de franchise. La banque d'Algérie travaille également sur des textes portant sur le transfert du droit d'entrée et des royalties.
Pour rappel, deux forums dédiés à la franchise ont été organisés à Alger. Le plus récent s'est déroulé du 25 au 27 novembre 2006 et a vu la présence d'enseignes de renommée internationale. Ce salon a aussi été l'occasion pour la toute jeune fédération algérienne de la franchise de mûrir le cadre d'action juridique et commercial.

Articles similaires

Les actions d’AC Franchise en faveur de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 2 jours

Présent en Tunisie depuis 2009, ac-franchise.com accompagne les nouveaux et futurs franchiseurs, les créateurs de réseaux et les futurs franchisés dans la réalisation de leur projet de franchise via des ateliers, des conférences et des journées de...

Les défis et les freins de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 3 jours

La Tunisie connaît un regain d’activité à travers l’implantation de franchises étrangères. Avant 2009, il n’existait pas de régime juridique propre à la franchise. La promulgation de la loi n°2006-69 du 12 août 2009, relative au commerce de distri...

Les franchises étrangères en Tunisie

par Dorsaf Maamer - 4 jours

En Tunisie tous les secteurs sont totalement libres pour les franchiseurs tunisiens. Quant aux franchiseurs étrangers 26 secteurs d'activité ne nécessitent pas de formalités d'autorisation. Pour les autres secteurs il faut demander une autoris...

Informations clés

  • Crée le: 23/03/09 01:00

Les franchises qui recrutent