INTERIEURS (Atelier du Meuble)

Meuble, literie, luminaire

Apport personnel minimum : 50000 TND

Type de contrat : Franchise

La franchise Intérieur veut continuer son développement

Point de vue du franchiseur ou de la tête de réseau :

La franchise Intérieur est une enseigne 100 % tunisienne qui a été fondée en 1984. Elle est spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de mobilier de bureaux et l'aménagement des espaces. Considérée comme étant un des leaders dans son domaine d'activité en Tunisie, Intérieur répond - grâce à sa large gamme de produits - aux attentes et aux besoins des professionnels mais aussi des particuliers en termes de qualité, de design et de prix. Hosni Berhouma, Directeur Commercial de l'enseigne, nous présente dans cette interview vidéo réalisée en 2013 au salon Tunis medfranchise, la mission et les objectifs de cette franchise.
AC Franchise : Pouvez-vous nous présenter l'enseigne Meubles Intérieur ?
Hosni Berhouma : "La marque Intérieur est spécialisée dans les meubles de bureau. C'est une marque déposée par la société Atelier du Meuble, elle est Tunisienne à 100%, elle a plus de 25 ans d'activité industrielle et commerciale.
Pour le côté commercial, nous avons commencé avec notre propre point de vente ici à Tunis d'une surface de 1300 m². Par la suite, nous avons pensé à se développer à l'intérieur du pays c'est-à-dire la ville de Sousse, la ville de Sfax et la ville de Gabes. Nous nous sommes dits que le meilleur moyen de pénétrer une ville c'est toujours à travers quelqu'un qui connait le marché donc nous nous sommes posés la question pourquoi ne pas avoir une formule de partenariat qui est la franchise.
Le franchiseur doit être quelqu'un de professionnel dans le domaine du commerce, il doit être assisté en back office de notre part et ce grâce à une assistance technique et commerciale."
ACF : Quel profil de franchisés recherchez-vous ?
HB : "Le profil que nous recherchons est celui d'une personne dynamique, jeune, ambitieuse, qui cherche à faire du bénéfice - ce qui est très important et une personne qui sache s'occuper elle-même du projet c'est-à-dire que nous ne cherchons pas vraiment des businessmen qui veulent placer de l'argent via la franchise. Pour nous, dans notre philosophie, nous pensons que pour mieux réussir il faut que la personne gère elle-même son projet de A à Z, c'est dans ce sens là.
Il faut aussi que ce soit une dynamique commerciale car notre activité c'est le business to business, nous vendons des articles qui sont plus pour les professionnels donc il faut qu'il y ait une force commerciale de prospection parallèlement au Show room qu'il faut avoir."
ACF : Est-ce que vous envisagez la franchise à l'international ?
HB : "Oui. C'est une excellente question, nous avons pensé à cela et nous avons déjà commencé en Lybie, puisque nous avons ouvert un point de vente en franchise là bas, et nous nous sommes dits comme c'est un nouveau né à l'international, il faut d'abord que nous vulgarisions tout le process. Il faut avoir un apprentissage sur le marché local et puis sur le marché le plus proche - qui est celui de la Lybie - nous avons la même culture.
Nous ambitionnons bien sûr de nous développer à l'international surtout dans la proximité. L'Algérie est notre futur marché potentiel.
Nous allons cibler l'Afrique, même en Europe, l'Afrique est considérée comme l'Eldorado de l'avenir, et nous nous disons qu'il faut bien réussir sur le marché local avant. Ensuite, si nous avons la capacité les pays mitoyens, qui dit mitoyen dit Lybie et Algérie et à moyen terme pourquoi pas l'Afrique et puis l'Europe."
ACF : Vous avez un concept assez précis, est ce que dans votre développement international, vous envisagez de vous acclimater et de laisser tomber certaines particularités ?
HB : "Certainement oui, car tout marché change, tout marché a ses propres caractéristiques, ses spécificités, donc nous sommes obligés de part notre métier - et c'est le métier de tout commerçant d'ailleurs - de s'adapter à tout marché, comme par exemple le produit que nous vendons ici à Tunis n'est pas tout à fait le même que nous vendons à Gabes bien que nous sommes dans le même pays et les villes ne sont pas trop loin l'une de l'autre, également le produit qui marche en Tunisie n'est pas le même produit qui marche en Lybie, en plus la manière d'approche des clients n'est pas la même.
Donc il faut avoir la capacité d'adaptation à tous les marchés moyennant des limites rouges de part et d'autres c'est tout à fait normal et aussi l'objectif de rentabilité que ce soit pour nous ou pour notre futur partenaire."

Informations clés

  • Crée le: 23/02/13 23:04

Les franchises qui recrutent