La franchise : Une réussite partagée (suite)

À la recherche d'un développement rapide et souhaitant bâtir un réseau de franchises solide sur une échelle nationale ou internationale, le franchiseur devra être vigilant quant au recrutement de ses franchisés. Sa réussite dépendra en partie de la motivation et de l'implication de ces derniers.

Lire la 1ère partie de cet article : La franchise : Une réussite partagée !

Recruter des franchisés : Savoir détecter les bons profils

Ces franchisés, optant le plus souvent pour une implantation dans leurs régions, auront l'avantage de bien cerner les spécificités de la demande locale. Ainsi, le franchiseur pourra obtenir des renseignements utiles qui lui serviront lors de son implantation dans d'autres localités.
Le marché local acquis à sa cause, un franchiseur ambitieux ne négligera pas les effets de la mondialisation. Dans un monde devenu village, grâce à internet entre autres, la tête de réseau pourra s'exporter par l'intermédiaire d'un master-franchisé. Ce dernier, défini comme étant un responsable de la franchise dans une zone géographique donnée, doit avoir une idée claire sur les besoins du marché local et les us commerciaux des clients potentiels.
Le franchiseur pourra mettre en œuvre de nouvelles stratégies pour acquérir de nouveaux clients ou adapter son concept aux habitudes de consommation du pays ciblé. Les renseignements fournis par le master-franchisé seront un bon gage de sécurité commerciale. Il est néanmoins très important de faire le choix adéquat du candidat à la master Franchise. En effet, en cas de litige, ce type de coopération semble être assez délicat à traiter.
Un nouveau souffle ! C'est ce que doit toujours chercher un franchiseur soucieux de créativité. Et même s'il est vrai que l'originalité de son idée de départ est la source de son succès, le créateur doit toujours adapter son concept aux besoins toujours mutants du marché.
Une décoration originale du point de vente, une campagne publicitaire qui sort de l'ordinaire, une exposition des produits les mettant en valeur etc., tant d'idées exploitées par les franchises dans le secteur de l'Alimentation, du Prêt à porter, de la Restauration, de l'Automobile, de la Téléphonie...
Dans la pratique de la franchise, il est démontré que les franchisés sont les premiers à pousser le franchiseur à aller de l'avant. Ces derniers feront tout pour mettre la pression sur la tête de réseau pour qu'il aille toujours de l'avant. Chose somme toute logique puisque c'est de leur réussite qu'il s'agit.
Devenir franchiseur c'est avoir la certitude de détenir un concept en adéquation à son marché actuel. Mais c'est aussi savoir miser sur les bons profils qui assureront la pérennité du réseau.

Articles similaires

Le recrutement des franchisés se fait trop souvent à l'intuition

par jm/js - 16 jours

Le candidat idéal doit avoir tant de qualités que finalement le critère de différenciation sera lié à la relation qui s'établit entre franchiseur et franchisé. Évidemment un bon franchiseur a déterminé un profil type pour le recrutement des franch...

Histoire de la franchise : les bonnes idées mettent parfois du temps à s'imposer…

par DD/JS - 19 jours

Le mot franchise nous vient du moyen-âge. Des seigneurs accordaient à certaines villes ou professions des libertés ou des privilèges sur un territoire délimité mais le sens actuel en est assez loin.

Une formation initiale efficace pour le franchisé

par JD - 20 jours

La formation initiale est déterminante si vous voulez réussir en franchise que ce soit en France, au Maroc ou ailleurs. La première étape en effet est l'acquisition du savoir-faire de votre franchiseur, vérifiez qu'il a prévu une formation de qual...

Informations clés

  • Crée le: 23/10/12 02:00

Les franchises qui recrutent