Le prix à payer pour intégrer un réseau de franchise

Si créer une entreprise en franchise fait partie de vos projets, sachez que vous aurez à payer des droits d'entrée, des royalties et une redevance de communication. Cet investissement financier, n'est en aucun cas un cadeau fait à un franchiseur pour utiliser son enseigne mais la juste rétribution de services permettant de mener avec moins de risques votre projet d'entreprise. Ces éléments constituent la base de la franchise mais font parfois reculer les porteurs de projet de par leur coût. Décryptage pour mieux appréhender ces notions et à quoi elles servent.

Les paramètres pour aboutir au prix à payer pour une franchise

Premier paramètre de la franchise, les droits d'entrés sont une rétribution pour utiliser la marque, bénéficier d'un savoir-faire, d'une formation, de l'assistance à la recherche et à l'ouverture du point de vente et la contribution au réseau. Deuxième paramètre, les royalties qui englobent les droits d'usages, l'assistance permanente et l'évolution du concept. Troisième paramètre, la redevance de communication qui permet au franchiseur de créer des supports, site internet et des outils marketing pour développer la marque auprès des clients et prospects.
Pour offrir toutes ces prestations, un franchiseur a investi en frais de conseils, de développements, de publicités, d'études, de programmation informatique, de personnel, etc… et il doit pouvoir apporter au franchisé un concept abouti, un savoir-faire éprouvé, une assistance permanente et innover sans cesse sur son marché. C'est uniquement si ces éléments sont réunis qu'une franchise peut vendre son concept et développer son réseau.

Pour quels avantages pour le franchisé

En optant pour la franchise et en payant plus au départ, encore faut-il que le franchisé puisse compenser son investissement plus rapidement et plus surement que tout seul et donc que le chiffre d'affaires soit plus élevé, qu'il ait une marge bénéficiaire plus forte, et qu'il récupère ses fonds propres entre deux et quatre ans (pour une franchise moyenne). Pour y parvenir, ce sont tous les investissements qu'aura faits auparavant le franchiseur qui permettront d'y parvenir. En indépendant, tous ces coûts n'existent pas mais partir seul dans l'aventure de l'entreprenariat a aussi des coûts souvent étalés sur de nombreuses années pour aboutir -avec des échecs- et trouver ne serait-ce que l'équilibre financier.
Evidemment un franchiseur ne garantit pas la réussite à 100 % car le franchisé est avant tout un chef d'entreprise indépendant mais il lui donne des cartes maitresse et il offre un concept connu qui fonctionne –c'est lui qui en a fait les frais avant de le franchiser- un accompagnement avant et pendant toute la durée du contrat de franchise et c'est aussi lui qui développe ce même concept sur le marché pour permettre au franchisé d'être toujours au top par rapport à la demande. Un indépendant pourrait-il le faire tout seul ? Assurément pas car cela peut demander beaucoup de capitaux. Ces capitaux, ce sont les droits d'entrée qui permettent au franchiseur de pérenniser son enseigne.

Trop cher, oui, peut-être mais par rapport à quoi ?

Le juste prix d'une franchise c'est quoi au juste ? c'est un juste équilibre entre les recettes (les droits d'entrées et royalties) du franchiseur pour fournir des services de qualité aux franchisés, animer son réseau et faire évoluer son concept et le profit que les franchisés peuvent espérer en en intégrant ce réseau. A chacun de faire son calcul sachant que l'objectif est que chacune des parties y trouve son intérêt financier.
Des droits d'entrée peu élevés cachent souvent des carences dans la formation ou l'animation, des royalties mini entraient souvent un service tout aussi mini, aussi faut-il demander au franchiseur très précisément ce que couvrent ces coûts.

Pour en savoir plus, lisez aussi cet article : Se lancer en franchise : Combien ça coûte ?

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 10 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 11 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Voici comment un franchisé peut nuire aux autres du même réseau !

par David ... - un mois

Le témoignage parle d'un magasin à l'opposé de celui de la photo Nous publions ce témoignage en enlev...

Informations clés

  • Crée le: 25/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent