Le recrutement des franchisés se fait trop souvent à l'intuition

Le candidat idéal doit avoir tant de qualités que finalement le critère de différenciation sera lié à la relation qui s'établit entre franchiseur et franchisé. Évidemment un bon franchiseur a déterminé un profil type pour le recrutement des franchisés. Celui-ci varie d'une enseigne à l'autre mais on y retrouve des éléments communs.

Un franchiseur accorde relativement peu d'importance au niveau d'études ou au diplôme.

Le candidat idéal pour une franchise repose souvent sur trois compétences, il doit être plus ou moins gestionnaire, commerçant ou commercial et peu ou prou manager.  Ce sont les trois compétences nécessaires à la réussite d'un bon recrutement avec un dosage qui peut varier suivant les professions. Par exemple dans un libre-service alimentaire les notions de management peuvent dominer, alors que le profil commercial sera essentiel pour une enseigne d'installation de cuisines.

Évidemment il faut ajouter à ces trois piliers, un réel esprit d'entreprise. Un candidat moins expérimenté pourra se révéler un bon candidat à la franchise s'il est doté de qualités entrepreneuriales et de sens relationnel. Le franchiseur compensera les insuffisances liées à la jeunesse ou au manque d'expérience par des formations appropriées.

C'est ici que va se créer un lien de confiance établi au fil des entretiens. Grâce à son expérience le franchiseur développe l'intuition qui lui permet de dénicher les perles rares. Enfin, c'est ce qu'il espère. Comme dans tout recrutement les critères objectifs sont une base pour orienter les choix mais la décision s'établit finalement au feeling car très souvent le franchiseur n'a pas assez étudié les critères qui définissent le profil recherché. 

Pour en savoir plus, lisez ces articles : 
Le profil idéal du franchisé existe-t-il ? Par Christophe Bellet.
Le recrutement des franchisés, les clés de la réussite !

Articles similaires

Carrière : Êtes-vous fait pour la franchise ?

par Jean Samper - 2 jours

Ils seraient plus de 6 millions à rêver de créer leur entreprise en France. Pourtant, peu osent franchir le pas. Souvent par peur du risque. Or, la franchise peut être un bon moyen de se rassurer. « J'avais envie de créer mon entreprise, mais sans...

Le sens des affaires, un atout pour se lancer en Franchise aussi

par MA - 6 jours

Pour réussir en entreprenariat et notamment en franchise, on parle souvent du sens des affaires: ce cocktail d'aptitudes acquises et de capacités innées qui nous pousse vers l'avant et nous permet de réussir. Mais que signifie vraiment d'avoir le ...

Créer en Franchise : avantages et inconvénients en bref

par DD/JS - 13 jours

Le créateur d'une entreprise en franchise bénéficie de la notoriété d'une marque connue, du savoir-faire du franchiseur, ainsi que d'une formation adaptée mais.... certains créateurs d'entreprise n'appécient pas cette formule qui porte atteinte à ...

Informations clés

  • Crée le: 08/01/17 07:32

Les franchises qui recrutent