Le téléphone portable, nouveau mode paiement ?

Alors que 52 % des franchisés aimeraient pouvoir développer le paiement par téléphone portable, la lettre d'information Conseil Expert - dans son éditorial de janvier 2012 - revenait sur une expérience de paiement par téléphone portable expérimentés depuis quelques mois à Nice. Elle engageait les entreprises à se préparer à ce qu'elle considère comme "une véritable révolution annoncée".

Pendant quelques mois, les enseignes niçoises ont ainsi experiménté un nouveau système de paiement par téléphone portable. Pour Conseil Expert, "le fonctionnement est enfantin". Pour les micro-paiements (moins de 20 euros), il suffit de au commerçant de saisir le montant à régler sur son terminal. Charge alors au client d'approcher son téléphone à 2 ou 3 centimètres du lecteur numérique pour valider l'achat. Pour un montant de plus de 20 euros, le client doit rentrer un code secret.

200 000 utilisateurs à Nice

Concrètement, c'est Orange, SFR et Bouygues Telecom qui se sont chargés de développer ce nouveau service dans l'agglomération niçoise, via une offre Cityzi comprenant un Samsung Player One Cityzi compatible NFCet un Pass Cityzi gratuit sans engagement, permettant l'usage de leur mobile pour acheter leurs titres de transport, les valider, payer chez les commerçants équipés et cumuler des points de fidélité.
L'expérience a été lancé en mais 2010 et elle a vite connu un franc succès : en seulement dix mois, ce sont près de 200 000 habitants de l'agglomération niçoise qui ont reçu une Carte Bleue Visa dotée de la fonctionnalité sans contact en remplacement de leur carte traditionnelle ou un téléphone portable équipé de la technologie en question. Côté commerçants, plus de 1500 d'entre eux - boulangeries, cafés, kiosques à journaux, pharmacies et supermarchés - ont été équipés d'un terminal acceptant les paiements sans contact.

Il faut s'y préparer !

Selon la lettre d'information, « au-delà de la promesse technologique et administrative, l'avènement de la dématérialisation bouleverse certains équilibres ». En tous cas, pour les sociologues ce qui apparaît parfois comme un « doudou » pour bon nombre de personnes, le téléphone portable va donc devenir encore plus indispensable. A condition que cette révolution technologique soit clairement encadrée et que les entreprises y soient véritablement préparées.

La rédaction vous recommande cet article : L'évolution de la franchise vue par la 8ème enquête annuelle de la FFF
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Les actions d’AC Franchise en faveur de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 6 jours

Présent en Tunisie depuis 2009, ac-franchise.com accompagne les nouveaux et futurs franchiseurs, les créateurs de réseaux et les futurs franchisés dans la réalisation de leur projet de franchise via des ateliers, des conférences et des journées de...

Les défis et les freins de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 7 jours

La franchise en Tunisie connaît un regain d’activité à travers, dans un premier temps, l’implantation de franchises étrangères. Avant 2009, il n’existait pas de régime juridique propre à la franchise. La promulgation de la loi n°2006-69 du 12 août...

Les franchises étrangères en Tunisie

par Dorsaf Maamer - 8 jours

En Tunisie tous les secteurs sont totalement libres pour les franchiseurs tunisiens. Quant aux franchiseurs étrangers 26 secteurs d'activité ne nécessitent pas de formalités d'autorisation. Pour les autres secteurs il faut demander une autoris...

Informations clés

  • Crée le: 29/02/12 01:00

Les franchises qui recrutent