Les centrales d'achats des franchises ou du commerce associé

Certains franchiseurs sont fournisseurs quasi exclusifs de leurs franchisés et la situation est identique dans le commerce associé. Il faut distinguer les enseignes qui disposent d'une centrale d'achat de celles qui sont centrale de référencement.

- Dans le premier cas, la centrale d'achat, le franchiseur achète et revend aux franchisés. Souvent il stocke et livre. Il prend une marge pour couvrir les frais de centrale.
-
Dans le second, la centrale de référencement, les franchisés passent eux-mêmes commande auprès des fournisseurs référencés. Il reçoit des ristournes des fournisseurs et/ou des redevances pour frais de centrale de la part des adhérents.

Les deux formules ont leurs avantages.

Les adhérents apprécient la simplicité de la centrale d'achats, son interlocuteur unique. D'autres, dans le bricolage, par exemple, s'adressent directement aux fournisseurs. C'est la logistique propre à chaque métier qui est déterminante. Il existe enfin des centrales d'achats virtuelles : ainsi, des chaînes de fleuristes regroupent les commandes de leurs franchisés et les passent par Internet aux producteurs hollandais qui livrent directement les magasins lors des mêmes tournées que les fleuristes solos. Mais la centrale achète et revende comme un intermédiaire pour garantir le paiement aux fournisseurs et obtenir de meilleures conditions. Chaque métier a vraiment ses propres exigences. La fleur a une duré de conservation limitée et n'a rien à voir avec des vis ou des perceuses.
Une centrale d'achats exige parfois une infrastructure lourde et coûteuse, cet investissement est donc réservé aux réseaux qui peuvent économiser plus sur le "prix d'achat rendu magasin" que ce qu'ils pensent  dépenser en frais de centrale. Un calcul au cas par cas...sur mesure. Parfois, le coût de la centrale est compris dans les royalties, mais le plus souvent, comme chez Carrefour, il est facturé dans le prix des produits. Mieux vaut connaître le coût exact du fonctionnement de la centrale d'achats or certains considèrent que le fonctionnement de la centrale d'achats ne concerne pas les franchisés quand d'autres jouent la transparence. Les commissions, souvent paritaires, permettent dans une certaine mesure d'éviter dérives et litiges. Mais cela suppose que des franchisés acceptent de leur consacrer une partie de leur temps. Il y a des réseaux qui gagnent leur vie sur les royalties et d'autres sur les marges de la centrale...ou les deux. 
Une transparence totale n'est cependant pas toujours facile à obtenir, dans la mesure où les centrales d'achats sont de lourdes machines, à la comptabilité complexe, et qui constituent parfois des entités juridiques distinctes de celle du franchiseur. La première chose à faire est de vous renseigner auprès du franchiseur sur ses structures d'achats et de comparer les prix des articles.
DD

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 10 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 11 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Voici comment un franchisé peut nuire aux autres du même réseau !

par David ... - un mois

Le témoignage parle d'un magasin à l'opposé de celui de la photo Nous publions ce témoignage en enlev...

Informations clés

  • Crée le: 07/12/12 01:00

Les franchises qui recrutent