Réponse aux questions d'un futur franchisé en alimentation spécialisée

Il est tout à fait légitime avant d'entreprendre et de se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle d'avoir des craintes et de se poser des questions. Cela va nécessiter un investissement important, des ressources humaines impliquées, des compétences techniques et relationnelles importantes. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut commencer par choisir le bon secteur et être sûr de la viabilité de son projet. La franchise permet au jeune créateur de profiter d'un concept éprouvé, de gagner du temps, de bénéficier de formation et du savoir-faire du franchiseur à condition de choisir la bonne franchise. Stéphane, futur franchisé dans le secteur alimentaire, nous parle de son expérience et du secteur qui l'intéresse.
Retrouvez cette interview vidéo d'un futur franchisé dans le secteur de l'alimentation spécialisée sur acfranchise.TV réalisée en Mars 2012. Et retrouvez encore plus d'Interviews de futurs franchisés
Stéphane : « Je m'appelle Stéphane Durce, pour l'instant je travaille pour un groupe mais comme salarié et avec une expérience de magasin à mon compte. J'aimerais bien replonger dans cette expérience mais avec un appui important derrière et des structures financières et matérielles. Mon idée de création serait plutôt dans l'alimentaire et plus particulièrement dans le chocolat. »
AC Franchise : Avez-vous des questions par rapport à la franchise ?
Stéphane : « Les questions sont principalement par rapport au financement et puis par rapport à la rentabilité aussi. Ce qui me motive c'est ce que cela peut me rapporter éventuellement comme salaire et ce qui me fait peur c'est que je dois être sûr que ça va marcher. »
L'avis d'AC Franchise : Stéphane est un candidat qui a déjà été à son compte. Il sait ce qu'il est capable de faire et ce qui lui manque. Il a déjà ressenti le besoin de s'entourer de compétences et d'expériences. Il lui reste à vérifier que sa motivation pour le chocolat ne l'empêche pas de regarder les autres métiers où ses talents pourraient s'exercer et comme il veut minimiser son risque, il serait prudent de s'orienter vers un franchiseur lui apportant de véritables sécurités (voir les franchisés existants) et des savoir-faire complémentaires des siens. (vérifier une check list complète avec le franchiseur) Quant au financement, les réponses aux questions ci-dessus serviront à convaincre le banquier.

Articles similaires

Les actions d’AC Franchise en faveur de la franchise en Tunisie

par Dorsaf Maamer et Jean Samper - 4 jours

Présent en Tunisie depuis 2009, ac-franchise.com accompagne les nouveaux et futurs franchiseurs, les créateurs de réseaux et les futurs franchisés dans la réalisation de leur projet de franchise via des ateliers, des conférences et des journées de...

Dossier : La franchise en Tunisie : Etat des lieux, perspectives et freins !

par JS - un mois

La franchise, solution entrepreneuriale à fort potentiel de création de valeur, ouvre progressivement les portes du marché tunisien. L'ouverture du pays à la franchise a mis un peu de temps. Cela s'explique par un souci de se protéger de la con...

Franchise rentable, comment la repérer ?

par HK - un mois

Comment débusquer une franchise rentable ? D’abord en se référant au Document d’Information Précontractuel (DIP) que le franchiseur doit transmettre à son futur franchisé, 20 jours au moins avant la signature du contrat, conformément à la loi Doub...

Informations clés

  • Crée le: 15/09/12 02:00

Les franchises qui recrutent