Un bon candidat à la franchise ? D'abord un commerçant

Les réseaux sont ouverts a priori à tous les profils concernant l'origine professionnelle. Certains restent cependant sensibles aux candidatures de commerçants et d'autres préfèrent des salariés mais la plupart n'ont pas ce critère de sélection.

La motivation du candidat est son premier argument pour intégrer un réseau de franchise. Il doit également avoir une capacité financière suffisante et se révéler capable de se former au métier proposé par le franchiseur.
Certains candidats ne provenant pas du secteur professionnel de l'enseigne se révèlent parfaitement adaptables. Au contraire parfois le franchiseur pense déceler des compétences professionnelles et se trouve face à un candidat qui manque de flexibilité.

Pour plus d'informations, consultez cet article : Devenir franchisé : combien ça coûte ?

Pour la plupart des réseaux, le plus important après les moyens financiers c'est la fibre commerciale.

Par rapport à un cadre non commercial, le commerçant présente des atouts forts en particulier dans des secteurs tels que l'alimentation ou l'hôtellerie-restauration. On sait qu'un commerçant a l'habitude de travailler seul et de ne pas compter ses heures.
De plus les franchiseurs vont être sensibles à la candidature d'un commerçant possédant déjà son propre local. En raison de la conjoncture c'est un atout supplémentaire.
Les cadres en reconversion présentent quant à eux  l'avantage d'être rodés au travail collectif et cela peut être important pour une franchise. En fait la question qui se pose est sur leur capacité à travailler en parfaite autonomie dans une boutique. Un cadre supérieur qui a toujours managé des équipes peut se sentir en difficulté s'il se trouve à gérer seul son point de vente.
C'est pourquoi certains réseaux recherchent des candidats parmi les deux profils : commerçant et cadres. 
Le profil idéal finalement est celui d'un partenaire capable de gérer son unité de manière autonome tout en sachant animer une équipe et contrôler ses stocks.

Lisez aussi cet article Le profil idéal du franchisé existe-t-il ? Par Christophe Bellet.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Carrière : Êtes-vous fait pour la franchise ?

par Jean Samper - 1 jour

Ils seraient plus de 6 millions à rêver de créer leur entreprise en France. Pourtant, peu osent franchir le pas. Souvent par peur du risque. Or, la franchise peut être un bon moyen de se rassurer. « J'avais envie de créer mon entreprise, mais sans...

Le sens des affaires, un atout pour se lancer en Franchise aussi

par MA - 6 jours

Pour réussir en entreprenariat et notamment en franchise, on parle souvent du sens des affaires: ce cocktail d'aptitudes acquises et de capacités innées qui nous pousse vers l'avant et nous permet de réussir. Mais que signifie vraiment d'avoir le ...

Créer en Franchise : avantages et inconvénients en bref

par DD/JS - 13 jours

Le créateur d'une entreprise en franchise bénéficie de la notoriété d'une marque connue, du savoir-faire du franchiseur, ainsi que d'une formation adaptée mais.... certains créateurs d'entreprise n'appécient pas cette formule qui porte atteinte à ...

Informations clés

  • Crée le: 16/02/13 01:38

Les franchises qui recrutent