Ouvrir une franchise en couple : Bien mesurer les enjeux 9/1

Comment réussir en famille lorsque les deux conjoints sont concernés par la même franchise. Des exemples de réussites, il y en a, des échecs aussi qui sont souvent dus à un manque d’analyse de la situation de départ : Enjeux financiers et personnels.
Entre les quadragénaires qui se lancent avec un apport financier conséquent, des enfants déjà adolescents et une famille avec des enfants en bas âge, un apport financier minimum, le risque n’est pas le même. Toutefois, le premier cas peut échouer et l’autre réussir car tout est question de dosage entre l’investissement personnel, la complémentarité, l’organisation familiale et les enjeux économiques.

Investissement personnel et complémentarité

Se lancer dans une entreprise, en franchise ou non, à deux doit être une décision commune et acceptée par les deux sans arrière-pensée. A partir du moment où un couple travaille ensemble dans la même affaiee et ont les mêmes intérêts, il faut qu’ils aient une base commune de décisios et points de vue concernant l’argent, la stratégie, la façon de fonctionner.

Déjà, rien qu'en se lançant dans l'entrepreneuriat seul, la famille doit accepter un nouveau style de vie (horaires, disponibilité, revenus) mais en couple, c’est toute la famille qui s’investit et la réussite du projet passe par l'acceptation d'un autre mode de vie avec ses avantages mais aussi ses contraintes. Se lancer à deux signifie avant tout de travailler ensemble toute la journée, retrouver trop souvent le soir les problèmes de la journée et en conséquence savoir faire la différence entre travail et vie personnelle pour "changer d'air"… bref, être capable d’avoir le même but tout en respectant les lignes de force de chacun basée sur la confiance. Cette confiance qui permet à de nombreux couples d’avoir réussi dans une entreprise, chacun connaissant les points positifs de l’autre.

Chacun ses compétences mais déléguer à l'autre en cas de besoin

La première question à se poser avant d’entreprendre en couple c’est déjà de vérifier l'accord sur les choix financiers. Mieux vaut ne pas mettre toutes les économies dans l’investissement mais en garder pour assurer l’ordinaire des premiers mois.
Au-delà de l’investissement qui passer généralement par un emprunt appuyé sur un sérieux business plan, il faut assurer le quotidien; il est conseillé de garder une somme en réserve, quitte à emprunter plus, ou de garder un temps partiel ou un congé pour création d’entreprise pour l’un des deux lorsque les statuts antérieurs le permettent.  Conservez une assurance de revenus minimum au début quand l’entreprise ne permet pas encore de vous rémunérer.

Les contraintes et les amplitudes horaires n’ont rien à voir avec un statut de salarié. Qui va garder vos enfants s'ils sont en bas âge ? Votre famille proche (pouvant les prendre en charge à tout moment), une autre solution ? Gratuite ou payante ?

Les compétences de chacun sont-elles complémentaires ? Peuvent-ils intervertir les rôles ? Il est conseillé que chacun ait son domaine de respolnsabuilité mais aussi, si possible, de pouvoir remplacer l'autre, au moins partiellement si besoin. Exemple : un couple en boulangerie sera complémentaire si l'un est à la vente et l'autre à la production mais que chacun est capable d’ouvrir le matin ou fermer le soir et mettre en rayons en cas de nécessité : c’est aussi le cas dans les supérettes ou commerce alimentaires ou chacun a ses propres responsabilités mais peut les déléguer à son conjoint à tout moment.

Testez vos aptitudes à partager le pouvoir et les décisions

Vous avez des prédispositions favorables :
- si dans votre vie professionnelle actuelle
: vous aimez travailler en équipe, déléguer en confiance, vous supportez la critique, vous choisissez plutôt le dialogue que le conflit.
- si dans votre couple : vous reconnaissez à votre conjoint des capacités que vous n’avez pas, vous prenez toujours les décisions à deux ou alors reconnaissez à votre conjoint un domaine réservé, vous parlez de vos envies (personnelles ou professionnelles) et savez mettre à plat les problèmes et gérer vos différents.

Sur ces bonnes bases, ce sera à vous de mettre en place une bonne organisation avec répartition des tâches pour se relayer, s’épauler tout en se ménageant des moments personnels sinon cela peut devenir étouffant et non constructif. Enfin, pensez à toujours rester dans l’échange même dans les mauvais moments : échanger c’est écouter et se parler. En théorie c'est avoir une base de discussion objective où l’affect ne rentre pas (trop) en ligne de compte mais il ne peut y avoir d'entente durable sans empathie.  Etre objectif mais dans l'empathie, cela peut sembler contradictoire et pourtant moins on culpabilise l'autre et plus il est possible de regarder les choses en face.

Quelques enseignes françaises où les couples réussissent

Certaines enseignes sont connues pour être « Couple-Friendly » et ont développé tout un savoir-faire pour accompagner leurs franchisés qui se lancent dans l'entrepreneuriat à deux. 

C’est le cas du Groupement des Mousquetaires qui met à la disposition de ses franchisés en couple les outils et moyens nécessaires pour réussir et faire prospérer leur affaire. Les couples porteurs de projet peuvent ainsi rejoindre l’une des enseignes du groupement :

  • La franchise Netto : L'enseigne discount du Groupement des Mousquetaires est un acteur incontournable du marché du discount alimentaire avec ses magasins d’une surface de 650 à 1 000 m2
  • La franchise Intermarché : Fait partie des leaders de la grande distribution en Europe où elle est présente avec  2 300 points de vente dont 1 849 en France. Un réseau qui a réalisé 21,8 milliards d'euros de chiffre d’affaires hors carburant en 2015. 
  • La franchise Bricomarché : Acteur clé de la distribution de produits de bricolage en France et en Europe. Son réseau est principalement implanté dans les villes de moins de 50 000 habitants.
  • La franchise Brico Cash : Qui propose tous les produits de bricolage et matériaux de rénovation et construction de l’habitat sur des surfaces de 2 000 & 3 000 m2
  • La franchise Poivre Rouge : Qui combine l'offre grill à la cuisine traditionnelle dans des bâtiments solo de 200 places assises
  • La franchise Roady : Présente avec plus de 150 centres auto en Europe réalisant un chiffre d’affaires moyen de 1,6 million d'euros par point de vente

Nous pouvons aussi citer les enseignes suivantes :

  • La franchise Midas : Pionnière du "sans rendez-vous" et du multi-marque. Intervient sur 90% de l'entretien courant d'un véhicule.
  • La franchise Tom & Co : Réseau situé sur le marché porteur de l'alimentation et des accessoires pour animaux de compagnie.
  • La franchise La Mie Câline : Terminal de cuisson positionnée sur deux marchés : les produits traditionnels et la restauration rapide.
  • La franchise Socoo'c : Un fabricant distributeur de suivines équipées au bon prix. 

Des réseaux ou il est possible de se lancer dans l'entrepreneuriat à deux !

Informations clés

  • Crée le: 06/06/17 06:53

Les franchises qui recrutent