Franchise : La liberté de créer avec l'assistance d'un réseau.

Qui n'a pas rêvé d'être son propre patron ? La franchise permet de passer le pas car elle apporte la notoriété d'une enseigne, l'expérience d'un réseau et son savoir-faire sur un marché qui permet avec des structures éprouvées de limiter les risques.

Bien sûr, la franchise a des contraintes :

1) commerciales
Le concept doit être respectée dans tous les domaines (produits, magasins, méthode de gestions, etc) mais ces contraintes deviennent des atouts : elles sont basées sur l'expérience et la réussite de l'enseigne.
2) économiques
Le franchisé doit régler un droit d'entré mais cela lui permet de bénéficier d'une formation.
La redevance annuelle lui apporte la publicité nationale de l'enseigne qu'il aura choisie.
Mais qu'aurait-il du faire seul ?
1- investir dans des études de marché pour savoir si son concept est viable.
2- faire sa propre publicité pour attirer les clients.
3-  Faire son business plan seul et le défendre devant les banquiers. On constate que les banques sont plus enclines à prêter de l'argent à un candidat à la franchise qu'à un indépendant car les risques sont moins importants.

Indépendance dans la franchise

Il n'en reste pas moins vrai que le franchisé est un chef d'entreprise à part entière qui est responsable de son chiffre d'affaires, du choix de ses collaborateurs et de la bonne marche de sa « boutique ».
Aussi faut-il qu'il sache bien choisir son enseigne et être en phase avec son concept, trouver un emplacement, financer le pas de porte mais surtout le franchisé doit faire avant tout son analyse personnelle ; en effet, au-delà de ces aspects concrets, le candidat à la franchise doit savoir que sa réussite viendra de lui-même et qu'il devra supporter des journées à rallonge, manager du personnel, avoir les problèmes quotidiens de tout chef d'entreprise qu'il soit franchisé ou non.
La franchise peut lui permettre de se réaliser car elle apporte un produit, des méthodes, une assistance permanente dans un cadre pré-établi qui donne plus de chance de réussir qu'en solo mais il restera toujours le seul maître à bord de son entreprise.

Lire aussi L'indépendance du chef d'entreprise franchisé et l'appartenance à un réseau de franchise
Vu dans REUSSIR l'Express et Le Figaro spécial franchise

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 13 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 29 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 12/10/12 02:00

Les franchises qui recrutent