Ikéa attend toujours d’ouvrir ses portes au Maroc

L’ouverture d’Ikéa, la chaine suédoise  de meubles en Kit, était prévue le 29 Septembre dernier. Malheureusement l’inauguration n’a pas eu lieu. Le motif avancé ? Le projet « ne dispose pas de certificat de conformité ». Mais Ikéa affirme que la décision est d’ordre  politique !

Une ouverture en attente !

Le premier Ikéa du Maghreb est implanté dans la banlieue de Zenata, à quelques mètres de l’autoroute urbaine. En s’installant dans cette ville, près des quartiers chics de Rabat,  Ikea vise les classes moyennes et supérieures. L’investissement nécessaire à la mise en place du projet est de l’ordre de 500 millions de dirhams  pour un showroom qui s’étend sur 26 000 m². 

 Au Maroc, la franchise Ikéa a été obtenue par un fonds d’investissement koweïtien [Le groupe Al-Homaizi, par l’intermédiaire de sa filiale SYH Morocco]. C’est cet argument que le gouvernement marocain met en avant pour se défendre des dires du gouvernement Suédois. Celui-ci avance que le refus d’ouvrir est d’ordre politique. En effet, Le gouvernement suédois s’apprête en effet à reconnaître la République arabe sahraouie démocratique (RASD), considérée par Rabat comme une décision agressive reconnaissant un « Etat fictif », sans territoire et sans légitimité internationale.

Le marché du meuble au Maroc

Localement, la franchise Kitea est le principal concurrent de la franchise Ikea. Anticipant ainsi l’implantation de la marque suédoise, la chaine marocaine Kitéa, lancée en 1993, a boosté le développement de son réseau en ouvrant des points de vente dans le centre du pays, à Fès et Meknès. « L’objectif est de diversifier notre clientèle en touchant également les classes moins aisées, et les gens éloignés de Rabat et de Casablanca », explique un responsable de Kitea.

A ce jour Kitéa dispose de 22 magasins dont six centres commerciaux Kitea Géant, généralement installés en périphérie des grandes villes. 25 millions de dirhams sont dédiés au marketing chaque année et pas moins de 200.000 copies de son catalogue sont imprimées.

Quant à Ikéa au Maroc, l’enseigne a pour projet d’ouvrir 5 magasins à termes. A ce stade elle toucherait ainsi 1,2 à 2 millions de consommateurs marocains.


Articles similaires

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Les franchises étrangères en Tunisie

par Dorsaf Maamer - 2 mois

En Tunisie tous les secteurs sont totalement libres pour les franchiseurs tunisiens. Quant aux franchiseurs étrangers 26 secteurs d'activité ne nécessitent pas de formalités d'autorisation. Pour les autres secteurs il faut demander une autoris...

Dossier : La franchise en Tunisie : Etat des lieux, perspectives et freins !

par JS - 3 mois

La franchise, solution entrepreneuriale à fort potentiel de création de valeur, ouvre progressivement les portes du marché tunisien. L'ouverture du pays à la franchise a mis un peu de temps. Cela s'explique par un souci de se protéger de la con...

Informations clés

  • Crée le: 14/10/15 16:30

Les franchises qui recrutent