La grande distribution en Tunisie face à la crise

Suite à l'assassinat de Chokri Bélaîd le 6 février 2013, la Tunisie a connu une courte période de violence rappelant la colère des Tunisiens durant la révolution de Jasmin de 2011. Redoutant un deuxième bouleversement politique, les tunisiens ont anticipé les conséquences d'une éventuelle autre révolution qui auraient un impact sur les produits de premières nécessités en achetant et stockant des produits alimentaires tels que le lait, l'eau, les pâtes et farine, créant ainsi une pénurie.

L'instabilité du climat social a des conséquences sur le développement de certaines enseignes

Le climat n'étant pas au beau fixe dans le pays, Monoprix Tunisie envisageait d'ouvrir la semaine de l'assassinat du Leader du front populaire un magasin à Beni Khalled. L'enseigne a dû remettre cette ouverture a plus tard. Dans le même contexte L'enseigne U, dont le développement serait « en sommeil » d'après le PDG du groupement Serge Papin, n'a pas pu faire avancer les choses à cause, entre autre, de ce crime politique.
A ce jour dans le secteur de la grande distribution, actuellement balbutiante, trois grands groupes adossés à des enseignes française se partagent le marché :
- Le groupe Mabrouk qui gère l'hypermarché Géant à Tunis ainsi que 70 supermarchés Monoprix.
- UHD et Carrefour qui fédère un hyper marché à Tunis, 47 Supermarché et 2 Cash&Carry
- Magasin Général qui dénombre à ce jour 75 point de vente. Rappelons que 10% du capital de Magasin Général appartiennent au groupe Auchan.
Vu dans LSA

Articles similaires

La Tunisie N°1 africain pour l'environnement entrepreneurial !

par ST - 10 mois

Selon le Global Entrepreneurship Index 2018, la Tunisie est le premier pays africain en matière de qualité de l’environnement entrepreneurial, révèle l’Indice global de l'entrepreneuriat (GEI). Cet indice particulièrement intéressant pour la franc...

Quels sont les pays les plus attractifs pour créer son entreprise ?

par MA - 10 mois

Chaque année, La Banque Mondiale révèle le classement Doing Business qui classifie les pays les plus favorables aux entrepreneurs et à la création d'entreprise. L'étude a été réalisée sur la base de 190 pays et s'appuie sur une dizaine de critères...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - plus d'un an

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 20/02/13 01:00

Les franchises qui recrutent