L'assistance en franchise

Pour réussir en franchise, l'assistance commerciale et technique s'avère nécessaire pour une transmission optimale du savoir-faire du franchiseur à son franchisé. Comme le stipule le règlement d'exemption européen de la franchise : «… le franchiseur devra apporter à ses franchisés une formation initiale et leur apporter continuellement une assistance commerciale et/ou technique pendant toute la durée du contrat ».

Le franchiseur doit fournir une assistance avant, pendant et après l'ouverture de l'unité franchisée.

Assistance à chaque étapes

Assistance avant ouverture :

- Formation initiale (nécessairement pour transférer le savoir-faire)
- Etat du marché local et national (obligation liée à la loi Doubin en France)
- Recherche du local (fréquent)
- Détermination d'un stock initial (naturel)
- Publicité… (fréquent et naturel)
- etc...

Lisez aussi : 
La Loi Doubin et le DIP pour bien choisir sa franchise
L'étude de marché : le passage obligé en franchise aussi


Au démarrage de son projet
- Campagne de communication
- Formation du personnel recruté
- etc..
Pendant toute la durée du contrat de franchise
- Formation continue (obligatoire)
- Newsletter électronique et journal interne (fréquent)
- Conseils juridiques, en gestion ou marketing (variable)
- Réunions régionales, conventions nationales , visites du franchiseur ou d'un animateur de réseau... naturellement....
- etc...

Consultez aussi cet article : L'importance de la convention dans un réseau de franchise

Les autres aides du franchiseurs

L'assistance apportée par un franchiseur à ses franchisés varie d'un concept à un autre. En effet, pour la formation continue, on y consacre quelques jours chaque année, des séminaires destinés à faire le point sur les nouveautés par rapport au réseau, ainsi que des conseils au niveau commercial, juridique, marketing… Les franchiseurs mettent à la disposition de leurs franchisés une assistance téléphonique, un département contentieux, des outils spécifiques (site internet, logiciels internes...).
Le franchiseur prend à sa charge la publicité et peut mettre ses moyens logistiques (imprimerie, photo, vidéo…) au service de ses franchisés.
L'assistance continue permet d'optimiser la rentabilité du chiffre d'affaires du franchisé et d'augmenter son profit, et par conséquent, celui du franchiseur. Ce dernier a pour mission de réactualiser le savoir-faire face à l'évolution du concept, d'adapter les stratégies commerciales et marketing de l'entreprise à la conjoncture actuelle, d'offrir à la clientèle une qualité de services uniforme dans toutes les unités pilotes

Attention : ne pas confondre assistance et assistanat !

Le franchiseur n'est pas censé assurer la gestion de l'entreprise. C'est au franchisé de prendre en charge toutes les décisions liées à son unité franchisée. Le franchiseur n'a pas à décider à la place du franchisé que ce soit les prix des produits ou des services (un prix maximum est généralement fixé par le franchiseur cependant), le recrutement du personnel, fixer le montant des salaires.

Complétez votre information avec cet article : L'indépendance du chef d'entreprise franchisé et l'appartenance à un réseau de franchise

L'assistance, un critère de choix…

Avant de franchir le pas, le futur franchisé doit récolter les informations nécessaires sur les avantages et services assurés par le franchiseur. Il est conseillé de rencontrer les autres franchisés de l'enseigne - pas uniquement ceux indiqués par le franchiseur - et de vérifier auprès d'eux le sérieux et l'honnêteté du franchiseur, ainsi que les informations communiquées par ce dernier dans le DIP.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 14 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - un mois

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 26/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent