Loi du 12 août 2009 concernant la franchise en Tunisie

Loi n° 2009-69 du 12 août 2009, relative au commerce de distribution .

Nous rappelons ici que ce qu'on appelle la loi sur la franchise en Tunisie est en fait le chapitre 5 (articles 14 à 17) de la Loi n° 2009-69 du 12 août 2009, relative au commerce de distribution dont voici le 1er article définissant l'objectif.

Article premier. - La présente loi fixe les règles régissant l’exercice des activités du commerce de distribution en vertu desquelles la liberté constitue le principe et l’autorisation constitue l'exception. Elle vise notamment la modernisation, la mise à niveau du secteur commercial et la garantie de l’équilibre entre les différents intervenants du secteur.

Chapitre 5 de la loi à propos des contrats de franchise

Art. 14. - Le contrat de franchise est un contrat par lequel le propriétaire d’une marque ou d’une enseigne commerciale accorde le droit de son exploitation à une personne physique ou morale dénommée franchisé, et ce, dans le but de procéder à la distribution de produits ou à la prestation de services moyennant une redevance.
Le droit d’exploitation de la franchise comprend le transfert des connaissances acquises, le savoir faire et l’exploitation des droits de la propriété intellectuelle.
Est considéré réseau de franchise l’ensemble des commerces indépendants exerçant sous la même marque et selon des méthodes commerciales unifiées dont notamment l’aménagement des locaux, les modes de gérance, l’exposition, le marketing et les sources d’approvisionnement.

Art. 15. - Le contrat de franchise doit être écrit.
Le franchiseur est tenu dans un délai minimum de vingt jours avant la signature du contrat de mettre à la disposition du franchisé un projet de contrat et un document mentionnant des informations relatives au franchiseur et à son secteur d’activité. 
Les clauses minimales obligatoires faisant partie du contrat et les données minimales que doit contenir le document susvisé seront fixées par décret.
Est considéré nul tout contrat contraire aux dispositions du présent article.

 Art. 16. - Le franchiseur doit :
être titulaire de la marque ou de l’enseigne commerciale,
fournir au franchisé durant la relation contractuelle l’assistance commerciale et technique et toutes les informations sincères sur le réseau de franchise.

 Art. 17. - Le franchisé est tenu de fournir au franchiseur les données relatives à ses ventes et à sa situation financière et d’autoriser le franchiseur ou ses délégués, à accéder à ses locaux pendant les horaires habituels d’ouverture ou du travail.

Le décret d'application

Articles similaires

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 2 heures

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le même réseau. Ce développement en multi-franchise (à ne pas confondre avec la pluri-franchise) peut s’avérer t...

Franchise, commission-affiliation et autres formes de commerce organisé

par Dominique Deslandes - 3 heures

Au moment de la création d'un réseau, un choix s'impose entre différents types de contrats. Mais toutes ces forme de contrats mènent en fait à un seul but : servir au mieux le client dans l’intérêt commun du vendeur et de l'acheteur. Différente...

Que devient le droit d'entrée lors du renouvellement ?

par DD - 5 jours

Lors du renouvellement du contrat de franchise, le droit d'entrée est parfois exigé à nouveau. Rarement facturé "plein pot", il correspond parfois à 50 % du montant initial, mais il varie selon les franchiseurs qui le plus souvent n'en facturent ...

Informations clés

  • Crée le: 17/10/09 23:46

Les franchises qui recrutent