Patron et Franchisé

Voici qui peut être attractif : vous créez votre entreprise en bénéficiant de l'aide de personnes compétentes, ayant déjà fait leur preuve dans un domaine d'activité qui vous plait…
En effet la franchise parait idéale pour celui qui, tout en souhaitant devenir un véritable entrepreneur, souhaite avoir toutes les garanties nécessaires à la réussite d'un projet.  Restons réalistes : il s'agit d'un véritable investissement,  tant financier que personnel. Créer une franchise revient à créer véritablement son entreprise. D'ailleurs, même si le franchiseur est bien là pour vous accompagner, un certain nombre d'éléments sont à contrôler pour arriver au bout du projet dans les meilleures conditions.
Il est important de vérifier que vous pensez avoir les atouts qui conviennent pour un profil de franchisé, avec les compétences liées au projet mais aussi la fibre commerciale suffisante et les qualités d'un véritable manager. Le secteur d'activité qui vous attire doit également vous convenir, certes le savoir-faire et le concept vous seront fournis par le franchiseur, il est pourtant utile d'avoir déjà quelques connaissances de base et de réelles motivations.
Quelque soit le secteur d'activité vers lequel vous vous orientez, il aura des spécificités, des avantages et des inconvénients qu'il vaut mieux aborder en face. Ensuite à vous de vérifier si tel réseau est cohérent avec votre propre personnalité, s'il offre les possibilités de profits suffisantes et s'il assure un soutien sans faille de votre création. Les relations  entre franchiseur et franchisé sont fondamentales pour la réussite de l'opération. Voyez si les droits d'entrée, royalties et investissements sont bien justifiés et si vous êtes en capacité financière de les payer. La franchise coûte avant de rapporter. Mais ce prix est aussi celui du conseil, de la formation, de l'assistance pour réussir dans votre entreprise.
Aux coûts directs de la franchise s'ajoutent des frais de bail, de loyer et d'installation, puis l'achat d'un éventuel stock. Pour s'assurer de la faisabilité du projet, il vous revient de demander au franchiseur de vous communiquer toutes les informations afin de vérifier la rentabilité effective de la franchise, ses bilans financiers, puis de faire analyser la partie chiffres du Document d'Informations Précontractuelles (DIP imposé par la Loi Doubin)  et des comptes prévisionnels. A cette étape, l'aide de consultants ou experts est souhaitable, choisissez de préférence des professionnels ouverts au système de la franchise, que ce soit dans votre Banque ou parmi des conseillers juridiques, avocats ou autres.
 Ensuite il vous appartient  de réaliser votre propre étude du marché local, des concurrents éventuels, des possibilités de développement sur le territoire retenu. Afin de conforter votre opinion et le choix d'une enseigne, il est conseillé de rencontrer d'autres franchisés et de poser toutes les questions nécessaires à votre prise de décision. Voyez depuis combien de temps ils sont installés et s'ils sont satisfaits des résultats obtenus en terme de chiffre d'affaires et de profits.

Articles similaires

Les dangers de croire que la Franchise est un Eldorado

par Jean Samper - 7 jours

Dans les affaires, aucun procédé, aucune formule miraculeuse ne peut garantir le succès ou apporter la réussite "sur un plateau" sans effort. Le franchisage réduit le nombre et la taille des obstacles, accélère le développement, permet de copier d...

Les clauses de confidentialité en Franchise

par ST - 12 jours

Les franchiseurs protègent leur savoir-faire par des clauses de confidentialité. Certaines sont jugées abusives par les tribunaux. Il est normal qu'un franchiseur cherche à protéger son savoir faire, mais les clauses de confidentialités ne doivent...

Variations sur la franchise…

par DM - 14 jours

Si la franchise est praticable à tous les domaines, il faut tout de même savoir que l'activité est regroupée en trois grands types. Lesquels ?

Informations clés

  • Crée le: 30/09/10 02:00

Les franchises qui recrutent